Maximes et Dictons

Maximes : l'homme et la femme.

Si l'homme était un fleuve, la femme en serait le pont.

La femme est une forteresse, l'homme est son prisonnier.

Être amoureux, c'est voir dans celui ou dans celle qui vous aime ce qu'on y souhaite et non pas ce qu'on y trouve.

Lorsque la main d'un homme effleure la main d'une femme tous deux touchent à l'éternité.

Quand un homme est fou d'une femme, il n'y a qu'elle qui le puisse le guérir de sa folie.

Dictons des mois de l'année.

-Si Janvier ne prend son manteau, malheur aux arbres, aux moissons, aux coteaux !

-Si Février n'a ni pluie, ni giboulées, tous les mois de l'année seront ennuyés.

-C'est en Mars que le printemps chante et que le rhumatisme augmente.

-Mars gris, Avril pluvieux, font l'an fertile et plantureux.

-En Mai fleurit le hêtre et chante le geai.

-Qui en Juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien.

-En Juillet, mois d'abondance le pauvre a toujours sa pitance.

-Ce que le mois d'Août ne mûrira pas, ce n'est pas Septembre qui le fera.

-Septembre en sa tournure de Mars suivant fait la figure.

-Octobre en bruine, hiver en ruine.

-Quand en Novembre il a tonné, l'hiver est avorté.

-Décembre, de froid trop chiche, ne fait pas le paysan riche.